Non classé

Vers le chemin de l’espoir…

Hello, après mon dernier article bien tristounet je reviens donner quelques nouvelles sur ma maladie et mon quotidien.

Le rendez-vous avec l’éminent docteur:

Comme j’en avais parlé dans mon précédent article, j’ai eu mon rendez-vous avec l’éminent docteur (on va le surnommé ainsi ici) il y a plusieurs jours de cela. Déjà voir que j’étais la plus jeune patiente à attendre dans la salle d’attente ça fout une sacrée claque mais comme me l’ont dit mon médecin généraliste et le Dermatologue je suis un cas atypique vu que c’est une maladie qui touche plus les quinquagénaires voir plus. Le rendez-vous en lui-même c’est bien passé dans l’ensemble, l’éminent docteur à été très sympathique et m’a bien expliqué les prochaines étapes qui m’attendent y compris la seconde opération où je vais me faire retirer un peu plus de peau ainsi qu’un ganglion pour voir si la maladie c’est propager ailleurs même si d’après mon scanner et ma radio au thorax ainsi que la palpation de la zone où ce vilain mélanome c’est niché il n’y a rien mais ça fait partie du protocole. Il m’a également à nouveau osculté de la tête aux pieds pour voir si un de mes grains de beauté ne présentait pas une anomalie (Tant qu’on y ait !) Et oh joie RAS de ce côté là. Donc il y a deux solutions qui se présentent à moi. La première est que la peau prélevée lors de ma seconde opération s’avère comporté des métastases et là je part pour un an de ttraitement en umminothérapie avec interdiction de songer à une seconde grossesse (logique). La seconde option est que tout est Ok et le parcours s’arrête et hormis une surveillance par mon dermatologue (celui-là il va devenir l’un des spécialistes de mon Top 5 !) À vie!. Je suis sortie de ce rendez-vous assez rassuré même si je sais que je ne suis pas sortie d’affaire. Je le reverrai quinze jours après mon intervention chirurgicale pour avoir les résultats.

Le rendez-vous avec le docteur Bistouri :

Juste après le rendez-vous avec l’éminent docteur, j’ai rencontré le docteur Bistouri qui est le chirurgien qui va m’opérer dans les prochaines semaines. Ce rendez-vous à été un peu déroutant. Quand l’éminent docteur m’a annoncé dix jours de convalescence, le docteur Bistouri m’a parlé de quinze jours voir un mois de convalescence et outre le fait que ce bonhomme était aussi aimable qu’une porte de prison je lui ai clairement dit que c’était inenvisageable vis-à-vis de mon travail. Bref, ce rendez-vous avec le docteur Bistouri m’a pas mal dérouté et me dire qu’une personne ayant un zéro pointé au niveau humain, ça ne me rassure pas des masses et je stresse pas mal notamment avec l’anesthésie générale. Affaire à suivre.

Le boulot :

Les médecins m’ont déconseillé de dire dès à présent pour ma maladie à mes employeurs. J’ai annoncé à mes managers que je devais subir une opération à la jambe avec une période de convalescence. J’étais très inquiète pour cette annonce car bon jusqu’à maintenant je n’ai pas été très chanceuse avec mes précédents employeurs mais à ma grande surprise tout c’est bien passé et même si j’ai proposé de faire du télétravail (je sais c’est mal et ça ouvre la boîte de Pandore ) mes Managers m’ont dit de me reposer et que la santé c’est prioritaire. Cette réaction m’a mis du baume au cœur et ça me permet de moins culpabiliser pour mes jours d’absence. J’espère simplement que je n’aurais pas de mauvaise surprise à mon retour. D’ailleurs si jamais mes résultats s’avèrent mauvais je devrais leurs dire la vérité sur mes problèmes médicaux notamment pour un aménagement de mon temps de travail et là encore je flippe.

La famille et les amis :

Je vais sans doute paraître bizarre mais je n’ai pas annoncé la mauvaise nouvelle à ma famille notamment à mes parents car je ne veux pas qu’ils se fassent du mouron à cause de moi et surtout devoir subir leur stress en plus du mien c’est tout bonnement impossible pour moi à porter actuellement. Je sais c’est pas du tout gentille et très égoïste mais je ne suis pas dans une phase top moumoute au niveau psychologique. Quant à ma belle famille, Monsieur Nounours l’a dit à ses parents alors que je ne voulais pas mais ce dernier à prétexté qu’étant donné que sa mère avait eu un cancer il y a quelques années elle serait là pour me donner des conseils. Eh bien, vous voulez rire, ma chère belle mère n’a pas daigné de m’appeler ou de m’envoyer un sms ou un mail pour compatir de mon malheur. Peut-être à t-elle peur que je l’envoie bouler mais un tel silence montre que mes beaux parents ne m’apprécie pas, bref ça va être cool les fêtes de fin d’année!. Quant à mes amis, il n’y a que trois amis qui sont au courant pour mon mélanome. La première est une amie qui est infirmière et qui a longtemps travaillé dans un service de cancéreux et qui connais très bien la problématique et c’est elle qui me fera mes soins après mon opération et qui est très compréhensible et à l’écoute. Les deux autres sont des amis à Monsieur Nounours car le premier habite pas loin de chez nous et peut éventuellement s’occuper de Poupou le jour de mon opération en le cherchant le soir à l’école. Quant au second copain, celui-ci a malheureusement eu un mélanome l’an dernier et ses conseils me sont très précieux notamment pour le traitement en immunothérapie vu qu’il est passé par là. Pour les autres, je n’ai rien dit car je suis dans un sentiment très ambiguë et je n’ai pas envie de susciter de la pitié et je ne sais pas trop ce que ça peut engendrer derrière car bon avoir une copine cancéreuse, c’est pas tip top. Bref, c’est compliqué. J’attends les résultats finaux pour annoncer la nouvelle et je serai fixée, ça me permettra de voir sur qui je peux vraiment compter ou non.

Donc voilà les nouvelles du front.

J’espère pouvoir revenir bientôt avec de meilleures nouvelles. J’essaie d’être positive mais il y a des moments vraiment pas glop et heureusement que je peux compter sur mon mari qui est là pour me faire rire et surtout me rassurer le mieux qu’il peut.

8 réflexions au sujet de “Vers le chemin de l’espoir…”

  1. Je suis contente d’avoir de tes nouvelles et qu’elles soient quand même un peu rassurantes. Je comprends ta volonté de ne pas trop en parler tant que tu n’as pas la diagnostic final. Bon courage pour ton opération et prends soin de toi!

    Aimé par 1 personne

  2. Bon courage pour l’opération ! Le positif, c’est que tu es bien suivie et qu’au moins l’éminent ponte a l’air humain et compréhensif. Je croise les doigts pour toi et pense bien fort à vous.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s