Non classé, Lifestyle, Moi, Maternité

Les films d’animations japonaise pour les petits

Aujourd’hui je vais faire un article très léger pour vous parler de l’une de mes passions, l’animation japonaise. J’adore les dessins animés japonais depuis que je suis toute petite (génération La 5 et Club Dorothée oblige !) et je n’ai jamais décroché pour ainsi dire vu qu’aujourd’hui encore j’en regarde (oui oui, j’ai beau avoir 35 ans je regarde des animés).

Etant désormais maman d’un petit loulou de deux ans et même si bien entendu, il n’a pas encore accès aux écrans y compris la télévision, je me suis dit que faire une petite sélection des films d’animations japonaise à lui montrer lorsqu’il sera plus âgé (et vous faire partager par la même occasion ma sélection) serait sympa parce que même si la vision sur l’animation japonaise a énormément évoluée ces dernières années, je sais qu’il y a encore des personnes qui restent très réfractaires sur cette industrie. Pourtant l’animation japonaise regorge de superbes films et méritent amplement d’être vus car ils délivrent très souvent des valeurs que les films de Disney n’apportent pas forcément et que je trouve plus futiles pour une grande majorité (pas tous hein mais il y en a beaucoup et cela est mon avis personnel).

Ainsi, je vous expose mon point de vue en tant que fan et de maman et je vous rassure, Hokuto No Ken (Ken le Survivant dans nos vertes contrées) ou Berserk n’en font pas partie. Je vais surtout m’attardé sur les films et non les séries animés pour cet article mais je pourrai dans l’avenir faire un article plus spécifique sur les séries qui valent je pense aussi un avis dessus.

Les films du Studio Ghibli :

Japon-bientot-un-parc-a-theme-dedie-a-l-univers-du-Studio-Ghibli

On ne va pas se mentir, le Studio Ghibli a réalisé et réalise encore aujourd’hui des chefs d’œuvres de films d’animation. Il est beaucoup question d’environnement et d’écologie, de l’homme et puis les dessins sont très beaux.

Mon Voisin Totoro :

15292628lpw-15292773-article-jpg_5326796_980x426

Résumé du film :

Deux petites filles, Mei, 4 ans, et Satsuki, 10 ans, s’installent dans une grande maison à la campagne avec leur père pour se rapprocher de l’hôpital où séjourne leur mère. Elles découvrent la nature tout autour de la maison et, surtout, l’existence de créatures merveilleuses, les Totoros, avec qui elles deviennent très amies.

 

A mes yeux c’est The film a montré aux petits. Déjà parce que Totoro il est trop choupi kawaii, que l’histoire en elle-même est top, et les enfants peuvent se retrouver dans les deux petites héroïnes. Je ne parle même pas du générique de fin qui est vraiment un enchantement aux oreilles.

 

Kiki La petite sorcière :

Kiki_07

Résumé du film :

Comme toutes les sorcières qui atteignent l’âge de 13 ans, Kiki doit quitter ses parents et s’établir pendant un an dans une autre ville, en exerçant un métier lié à son état de sorcière. Dans la ville de Koriko, la jeune et espiègle Kiki, accompagnée de son chat noir Jiji et aux côtés de Osono, une gentille boulangère qui lui propose un emploi, va commencer une activité de livraison de colis en volant sur son balai.

Encore l’un des films les plus emblématiques du studio. Ce film montre de manière délicate, le passage de l’enfance à l’adolescence de l’héroïne qui évolue dans le film. Ce film plaira je pense un peu plus aux petites filles qu’aux petits garçons mais ça reste accessible aux deux.

Pompoko :

Pompoko-2bis-1038x576.jpg

Résumé du film :

Jusqu’au milieu du XXe siècle, les Tanuki, gentils petits rongeurs, partageaient leur habitat avec les paysans. La croissance économique, l’urbanisation massive et la déforestation ont fini par bouleverser leur vie douce et paisible. À présent, il leur faut élaborer un plan pour freiner l’expansionnisme des êtres humains : ils décident de réveiller leur pouvoir de transformation afin d’effrayer les humains par des peurs et des superstitions.

Ce film parle du combat que mène les Tanukis (ce sont des animaux issus du folkore japonais qui ressemble à des gros ratons laveur) contre l’urbanisation des villes en défaveur de la nature qui s’éteint de jour en jour. C’est très écologique et montre qu’il faut aussi respecter la nature et puis il est également question du folkore japonais. Et puis bon ils sont super adorables ces Tanukis.

 

Le voyage de Chihiro :

imagesBCR9LDA3.jpg

Résumé du film :

La petite Chihiro accompagne ses parents dans une promenade sylvestre qui doit les conduire vers leur nouvelle maison en banlieue. Alors qu’elle prend un raccourci à travers un tunnel peu emprunté, la petite famille se retrouve soudain en territoire inconnu. Le temps de retrouver leur chemin, ils font une halte dans un gigantesque restaurant en plein air, totalement déserté

L’un des films les plus populaires du studio et qui a reçu de nombreux prix dans différents festival de films dont l’ours d’or. Il y a beaucoup d’allusions au folkore japonais, au passage de l’enfance à l’adolescence de l’héroïne même si il est accentuer que dans Kiki la petite sorcière. L’histoire en elle-même est vraiment bien et plairas autant aux petits qu’aux grands.

Mononoke Hime :

mononoke_hime_220.jpg

Résumé du film :

Ashitaka, un jeune guerrier japonais, affronte un sanglier géant et furieux qui attaque son village. Il tue la bête, mais se retrouve atteint par un mal mystérieux. Sur le conseil des sages, il part vers l’Ouest, à la recherche de ce qui a transformé l’animal en démon. Au cours de son périple, il rencontre San, une jeune fille qui vit avec les loups. Ashitaka apprend que les humains sont à l’origine de tous ces maux, car ils détruisent la forêt, qu’ils exploitent pour alimenter leurs forges.

Sans doute le film qui a permis au studio ghibli de se faire connaître au monde entier. Ce film parle avant tout d’écologie et du combat de l’homme. C’est un très beau film mais néanmoins, je pense qu’il s’adresse à des enfants ayant six voir huit ans pour être compris.

Le Tombeau des lucioles :

news-le-tombeau-des-lucioles-s49-2017.jpg

Résumé du film :

Japon, été 1945. Les bombardiers américains arrosent Kobé de plusieurs milliers de tonnes de bombes incendiaires. Un jeune adolescent et sa petite soeur perdent leurs parents. Ils se réfugient dans leur famille proche mais cruelle. Leur quête désespérée d’un monde meilleur les amènera à traverser autant les ruines du Japon ensanglanté par la fin de cette guerre qu’à affronter l’indifférence et la cruauté des adultes…

Le film qui fait pleurer toute la famille tellement il est poignant. Pourquoi je recommande ce film, parce qu’il parle de la seconde guerre mondiale, du bombardement qui ont ravagés le Japon en août 1945 de la difficulté d’être un enfant à cette époque. Bref, un film qui fait prendre conscience aux enfants ce que cette guerre a pu faire comme conséquences. Bien entendu, je recommande ce film pour des enfants qui ont six ans car en dessous je ne suis pas forcément convaincus que ça puisse avoir une répercussion sur l’enfant.

Ponyo sur la falaise :

10082472-1272628032-272000.jpg

Résumé du film :

Le petit Sosuke, cinq ans, habite un village construit au sommet d’une falaise qui surplombe la Mer Intérieure. Un beau matin, alors qu’il joue sur la plage en contrebas, il découvre une petite fille poisson rouge nommée Ponyo, piégée dans un pot de confiture. Sosuke la sauve, et décide de la garder avec lui dans un seau. Ponyo est aussi fascinée par Sosuke que ce dernier l’est par elle.

 

Un autre joli film du studio Ghibli, qui reste très mignon et attachant et qui plaira aux plus petits et qui s’inspire de la petite sirène mais en beaucoup plus léger.

Princesse Kaguya :

kaguya_hime_no_monogatari_by_n_city-d73dd3c.jpg

Résumé du film :

Par un jour brumeux, Okina, vieux coupeur de bambous, découvre à l’intérieur d’une canne une minuscule créature endormie. Il la ramène chez lui. Élevée par Okina et son épouse, Kaguya-Hime, soit princesse lumineuse, devient très rapidement une magnifique jeune fille.

Inspiré d’un conte traditionnel japonais, il raconte l’histoire de Kaguya. Le film est visuellement très beau, poétique, et qui plaira aux enfants. De plus, ça permets de découvrir un peu la culture du pays du soleil levant.

Le Royaume des Chats :

le-royaume-des-chats-522620-264-432.jpg

Résumé du film :

Haru est une jeune lycéenne de 17 ans pleine de doutes qui ne trouve pas sa place au milieu des autres. Sa vie bascule le jour où, sur le chemin du retour du lycée avec sa meilleure amie Hiromi, elle sauve la vie d’un chat qui manque d’être écrasé par un camion.

Mais il ne s’agit pas de n’importe quel chat, car celui-ci parle et se présente comme Loon, le prince du royaume des chats. Les chats ont désormais une dette envers Haru. Pendant la nuit, ils la comblent de cadeaux et le roi des chats en personne l’invite dans son royaume où elle devra épouser le prince Loon.

Un film du Studio Ghibli pas forcément très connu par le grand public mais qui s’avère très divertissant. Mimi Wo Sumaseba (Si tu tends l’oreille en français) est une sorte de préquelle à ce film vu qu’on y retrouve le personnage de Baron mais qui est assez poétique et intéressant pour les enfants.

L’affiche du film « Mimi wo sumaseba »

66713.jpg

Les films d’animations japonaises hors Studio Ghibli :

Bien que je reconnaisse que le Studio Ghibli soit le leader dans les films destiné à un public jeune, il y a certains films d’animations japonaise issus d’autres studios nippons qui valent leur peson de cacahuète et qui peuvent plaire aux enfants. Là encore, cela relève de mon avis de fan.

Les enfants Loups :

Les-enfants-loups-Ame-et-Yuki.jpg

Résumé du film :

Une jeune femme timide, Hana, s’éprend d’un homme solitaire qui s’avère être un homme-loup, le dernier de son espèce. Vivant pleinement leur histoire d’amour, ils donnent naissance à deux enfants : une fille nommée Yuki, et un garçon appelé Ame. Lorsque l’homme-loup disparaît un jour brutalement, Hana se retranche avec ses enfants dans un petit village de campagne afin de protéger le secret de ses petits.

Un très joli film très touchant qui suit l’évolution de deux enfants issus d’un couple mixte. Ce film montre le passage de l’enfance à l’adolescence avec la difficulté de la différence. Bref, un beau film qui arrachera une petite larme aux yeux.

A Silent Voice :

61+yhpkW4uL__SY445_

Résumé du film :

Shoya Ishida, habitant à Ōgaki dans la préfecture de Gifu, vit en combattant l’ennui par les jeux les plus insensés qui lui viennent à l’esprit. Un jour, Shoko Nishimiya rejoint sa classe d’école primaire et essaie de s’y faire une place, mais cette dernière est atteinte de surdité et va causer quelques soucis à ses camarades, ce qui va permettre au jeune Shoya de s’occuper en profitant des faiblesses de celle-ci. Mais tout cet amusement se retournera contre lui. Une fois lycéen, Shoya, qui décide de revoir une dernière fois Shoko pour s’excuser, va finalement se rapprocher d’elle à travers la langue des signes.

C’est un film qui mérite d’être montré aux enfants car il traite à la fois sur le handicap et sur le harcèlement à l’école qui malheureusement sont des sujets d’actualité dans notre société. D’ailleurs je regrette fortement que ce film soit sorti dans si peu de salles de cinéma en France à la fin du mois d’août de cette année et il aurait mérité d’avoir plus de publicité au vu des sujets traités. Il y a également le manga aux éditions Ki-Oon qui est disponible et que je recommande très vivement aussi.

Your Name :

582_23-le-film-du-weekend-your-name-kimi-no-na-wa.png

Résumé du film :

Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de… Taki, un jeune lycéen vivant à Tokyo. À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la vie du jeune garçon. Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrées ?

Encore un superbe film que je recommande vivement car je le trouve très beau. Il y a un soupçon de science-fiction, une histoire d’amour qui se dessine, bref un film qui plaira autant aux filles qu’aux garçons.

Le garçon et la bête :

garcon-et-la-bete-UNE.png

Résumé du film:

Shibuya, le monde des humains et Jutengai, le monde des Bêtes. C’est l’histoire d’un garçon solitaire de neuf ans qui vient de perdre sa mère et d’une Bête seule, qui vivent chacun dans deux mondes séparés. Un jour, le garçon se perd dans le monde des Bêtes où il devient le disciple de la Bête Kumatetsu qui lui donne le nom de Kyuta, en rapport avec son âge. Cette rencontre fortuite est le début d’une aventure qui dépasse l’imaginaire

Un film pour un public jeune qui plaira aussi aux enfants. Là encore le passage de l’enfance à l’adolescence y est abordé.

Les films des séries animés :

Si vos enfants aiment Pokemon, One Piece, Yokai Watch… vous pouvez proposer à vos enfants les films d’animations issus de ces séries qu’ils peuvent voir à la télévision. Ils ont l’avantage d’avoir des scénarios inédits hors de la trame de la série TV et ils ne seront pas largués. Ce n’est pas forcément les meilleurs mais bon ça divertira les enfants.

Voilà un peu ma sélection de films d’animations qui plairas aux enfants. Certains s’adresseront plus à des enfants plus âgés (à partir de 7/8 ans quoi) mais à voir comment l’enfant peut réagir. Ma sélection est celle que je ferai voir à Poupou lorsqu’il sera en âge mais je sais pertinemment que ça varie d’un enfant à un autre. Comme quoi il n’y a pas que Disney dans la vie !.

Que pensez-vous de cette petite sélection ?

Publicités